Ce n’est qu’un au revoir…

Cette fois, c’est fini.

Samedi dernier, à Saint-Malo, c’était ma dernière dédicace. Enfin je veux dire que c’était ma dernière dédicace avant que ne soit publié mon deuxième roman, et comme il n’est pas prévu qu’il le soit tout de suite, il va falloir que je patiente avant de « retourner sur le terrain », si je puis m’exprimer ainsi.

Je n’ai pas à me plaindre, « Personne n’a oublié » m’a bien fait voyager. 21 dédicaces dans 20 villes différentes, ce n’est pas rien ! Grâce à mon livre j’ai voyagé en Normandie, en Bretagne, en Bourgogne Franche-Comté, dans les Hauts-de-France, dans le Centre Val-de-Loire, en Nouvelle Aquitaine, et en région parisienne. Si l’on m’avait dit lorsque je l’écrivais que je serais amenée à faire tout cela, je ne l’aurais sans doute pas cru. Peut-être qu’un jour je voyagerais à l’étranger parce que mes livres seront traduits. Rêver et y croire, ne fait de mal à personne. Lire la suite

Des nouvelles de Madame La Boulangère

Voici une nouvelle qui ne va pas réjouir ceux qui aiment la production de notre petite boulangère : la livraison du nouveau pain prévue au printemps prochain n’aura sans doute pas lieu.

(Je conçois que ce message puisse paraître sibyllin à ceux qui ne sont pas abonnés à mon blog. Pour une session de rattrapage, le dernier article relatif aux aventures de Madame La Boulangère est ici. D’une manière générale, vous pouvez retrouver tous les articles relatifs à « Mon odyssée » dans la catégorie du même nom).

Cette parenthèse étant fermée, retournons à nos miches (de pain, hein !) Voilà plus de quatre mois que notre boulangère n’a pas été livrée en farine. Les clients continuent pourtant de se présenter à la porte de son petit commerce, mais la porte est close, puisque sans farine, Madame La Boulangère ne peut fabriquer son pain. Éconduire des clients, c’est vraiment frustrant, surtout quand on a travaillé comme elle l’a fait.

Lire la suite