Dédicace au Château de Bourbilly

Vous avez été quelques-uns à me demander pourquoi je n’avais pas écrit d’article sur ma dernière dédicace. C’est parce que je suis actuellement en pleine écriture de mon deuxième roman. J’aurai l’occasion de vous parler de ce deuxième bébé courant juillet.

Aujourd’hui, je prends le temps de vous dire quelques mots sur ma dédicace au Château de Bourbilly. Bon, ça s’est très bien passé. Je suis vraiment très chanceuse, parce qu’elle avait lieu dans un cadre vraiment exceptionnel. Pour une fois, il ne m’est rien arrivé de particulier (j’ai eu peur de prendre en pleine poire le lustre que j’avais au-dessus de la tête, mais non, ça n’est pas arrivé)

J’ai été contente de voir des amis qui avaient fait le déplacement pour moi, et j’ai aussi rencontré des auteurs très sympathiques que j’aurai plaisir à revoir. Petit bémol cependant, nous, les auteurs, étions très nombreux (près de 80) donc vous voyez où je veux en venir… Il y avait presque plus d’auteurs et d’organisateurs que de lecteurs car le château (tout magnifique qu’il soit) reste quand même perdu au fin fond, du fond de la Bourgogne. Quoi qu’il en soit, j’ai été ravie de discuter avec les quelques lecteurs qui ont acheté mon livre et il me tarde de savoir ce qu’ils en auront pensé.

Prochaine dédicace, ce dimanche à Saint-Honoré-les-Bains, ce sera la dernière avant la rentrée.

Une magnifique chronique sur mon roman

Je suis émue. Je viens de lire un très beau billet sur mon roman. Je ne sais pas pourquoi, mon petit doigt me dit que cette semaine va être formidable. Merci mille fois au blog Dans les starting books !

Et voici le billet :

Personne n’a oublié est une histoire dramatique, une plongée dans les années d’après-guerre encore meurtries par l’indicible, une histoire d’amour et de promesse : celle d’une mère pour son enfant décédé. Plus qu’une intrigue, c’est une quête que l’on lit. De la vérité s’échappera la liberté. Et l’indépendance.

Si vous souhaitez lire la suite, c’est par ici !

Un petit encart qui fait plaisir

Personne n’a oublié est un roman prometteur. Cela fait plaisir.

Chouette, un article dans le Bing Bang Magazine

Lorsque l’enfant est mort

Colette s’est retrouvée enceinte très jeune de son premier et unique amour, Guy. Tous deux se connaissaient depuis l’enfance, et puis peu à peu l’amour a pris le pas sur l’amitié. Et puis il y a eu l’accident : Guy a fait une chute de vélo mortelle, et Colette s’est vue contrainte d’épouser un presque parfait inconnu, François. Celui-ci, bûcheron, est un rustre colérique, qui fait régner la terreur au sein de la petite famille. Colette plie devant ses colères noires, mais elle ne se rebelle pas : elle ne veut pas que son mari s’en prenne à Sam, son enfant.

Lire la suite

La nuit, je mens de Cathy Galliègue

Mathilde est en couple avec Gaspard, un homme  idéal, qu’elle pense être celui de sa vie, mais Guillaume, son premier amour décédé quelques temps plus tôt refait surface la nuit, dans ses rêves. Dès lors, Mathilde se cherche : où est sa vie ? Dans le regret d’un amour défunt ou dans le présent qui lui tend les bras ? Mathilde tangue dangereusement entre rêve et réalité jusqu’à se perdre aux confins de la folie. Lire la suite