La petite épreuve des épreuves corrigées

Enfin je vais bientôt atteindre la première marche de mon odyssée !

Mon premier roman va voir le jour (le 1er février) et l’une des dernières étapes pour l’auteur c’est de relire les épreuves corrigées. C’est ce que j’ai fait mardi et mercredi dernier. Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, ce qu’on appelle « épreuves corrigées » c’est le texte final dans son intégralité, mis en page, et corrigé par un correcteur (ou une correctrice) professionnel. L’auteur doit vérifier en dernier lieu qu’il ne reste plus aucune coquille.

Eh bien je peux vous dire que ça n’est pas une mince affaire. Passé le moment de bonheur et d’émotion de voir son texte habillé comme un sou neuf prêt à effectuer sa grande mue vers le livre, il faut remettre vite fait bien fait ses yeux en face des trous. J’avais 48 heures pour tout relire. Mon livre va faire 268 pages.

Lire la suite

Le café renversé

J’inaugure cette toute nouvelle rubrique « Souvenirs de lectures » avec un moment assez cocasse, un souvenir truculent dans ma vie de fourmi.

En 1997, j’ai fait partie du jury du Grand Prix des Lectrices de Elle. Cette expérience s’étant avérée intéressante et riche d’enseignements, c’est donc tout naturellement que quelques mois plus tard, au printemps 98, je tente ma chance en répondant à une annonce du magazine DS (aujourd’hui disparu) stipulant : Écrivez à la rubrique « Lire » pour nous confier vos goûts en littérature. Vous serez peut-être choisie pour faire la critique d’un nouveau livre et rencontrer son auteur.

Et bingo, je suis retenue ! Rapidement, je reçois par courrier le livre dont je dois faire la critique. Un assez gros volume édité par Albin Michel : La fin du monde d’Olivier et Patrick Poivre d’Arvor. La tuile ! La fin du monde, ça c’est clair ! Lire les frères Poivre d’Arvor, pas de souci. Avec plaisir même. Mais les rencontrer et me livrer à une sorte d’interview ? Pitié ! Je ne suis pas journaliste et me retrouver face à PPDA qui a interviewé les plus grands de ce monde… Hélas, quand le lait (le vin ?) est tiré il faut le boire. J’ai postulé. Je dois assumer. Je lis donc le livre. Je découvre un roman satirique qui évoque les médias et le milieu de l’édition. Un roman pas mal du tout et assez prenant mais quelles questions poser ? Comment on fait une interview ? Que dire ?

Lire la suite

C’est le temps des vacances

beach-929257_1280

Alors voilà, le temps est venu pour moi de partir en vacances et de délaisser provisoirement mon blog. Il n’y aura aucun post au mois d’août. Cependant, je ne vous oublie pas et j’ai prévu dès la rentrée de commencer à mettre en ligne mes petites histoires (enfin !) Je suis actuellement en train d’écrire l’histoire de Marcel, la première nouvelle que j’aurai plaisir à partager avec vous.

Ce mois d’août va être studieux car je commence l’écriture de mon deuxième roman. Toutes les images sont dans ma tête, un peu comme un film. Il n’y a plus qu’à les transcrire à l’écrit (c’est justement la partie la plus difficile). Je pars avec mon ordinateur, mes livres et mes cahiers.

Je vous souhaite à tous de très belles vacances (pour certains elles sont déjà bien entamées et peut-être même déjà finies). Je vous souhaite de très bons moments. J’ai déjà hâte de vous retrouver en septembre pour partager avec vous mes textes, mes coups de coeur ou mes humeurs.

À très vite !

Bonjour à tous !

Qui ne dit mot, c’est quoi ?

Un blog qui parle de lecture, d’écriture, et d’une fourmi qui veut atteindre ses rêves…

Bienvenue !