Dédicace au Château de Bourbilly

Vous avez été quelques-uns à me demander pourquoi je n’avais pas écrit d’article sur ma dernière dédicace. C’est parce que je suis actuellement en pleine écriture de mon deuxième roman. J’aurai l’occasion de vous parler de ce deuxième bébé courant juillet.

Aujourd’hui, je prends le temps de vous dire quelques mots sur ma dédicace au Château de Bourbilly. Bon, ça s’est très bien passé. Je suis vraiment très chanceuse, parce qu’elle avait lieu dans un cadre vraiment exceptionnel. Pour une fois, il ne m’est rien arrivé de particulier (j’ai eu peur de prendre en pleine poire le lustre que j’avais au-dessus de la tête, mais non, ça n’est pas arrivé)

J’ai été contente de voir des amis qui avaient fait le déplacement pour moi, et j’ai aussi rencontré des auteurs très sympathiques que j’aurai plaisir à revoir. Petit bémol cependant, nous, les auteurs, étions très nombreux (près de 80) donc vous voyez où je veux en venir… Il y avait presque plus d’auteurs et d’organisateurs que de lecteurs car le château (tout magnifique qu’il soit) reste quand même perdu au fin fond, du fond de la Bourgogne. Quoi qu’il en soit, j’ai été ravie de discuter avec les quelques lecteurs qui ont acheté mon livre et il me tarde de savoir ce qu’ils en auront pensé.

Prochaine dédicace, ce dimanche à Saint-Honoré-les-Bains, ce sera la dernière avant la rentrée.

La dédicace en espace culturel

Samedi dernier, je me suis rendue à Dijon. J’étais invitée dans le magasin Cultura de la ville pour y faire une dédicace (première dédicace de ma vie dans un magasin de cette enseigne, et j’espère pas la dernière).

D’abord un petit mot sur la ville. Si vous ne connaissez pas Dijon, faites-y un petit tour, le centre-ville est vraiment charmant, on y mange bien, et les rues regorgent de boutiques (de très nombreux chocolatiers, chausseurs et chapeliers).

Chez Cultura, j’ai été très bien accueillie par Pierre-Olivier et par l’ensemble du personnel. Ils étaient tous souriants et gentils. C’est fou le nombre de livres qu’il y a là-dedans. Pour vous donner une idée, si on m’enfermait dans le magasin en me disant que je ne peux sortir qu’une fois tous les livres lus, eh bien je sortirai les pieds devant (morte quoi !) Non, ne vous inquiétez pas, mon moral va très bien.

Lire la suite

La dédicace en hypermarché : une expérience incroyable

Avant de vous raconter ma première expérience de dédicace en hypermarché, je dois tout d’abord avertir les auteurs débutants qui comme moi ne sont pas connus : si vous n’êtes pas décidés à mettre le paquet pour vous faire connaître, et surtout si vous avez un ego inadapté, évitez ce genre d’expérience car vous risqueriez d’en ressortir plutôt abîmés. Pour ma part, mon ego étant bien calibré (je suis une fourmi dans la fourmilière et cela fait bien longtemps que j’ai accepté cette idée), j’ai trouvé cette expérience formidable et très enrichissante. C’est même une expérience que je renouvellerai avec plaisir car j’ai tissé des liens avec mes premiers lecteurs et ce sentiment d’aller les chercher un par un me galvanise. D’autre part, lorsqu’on écrit, cette expérience s’avère être une bonne source d’inspiration.

Lire la suite

Une soirée de lancement formidable

Le 2 février dernier, c’était pour moi une grande première. La librairie Le Divan avait la grande gentillesse de m’accueillir pour la soirée de lancement de mon premier roman Personne n’a oublié. Cette soirée restera pour moi un moment inoubliable.

D’abord il y avait beaucoup de monde (enfin j’ai eu le sentiment qu’il y avait beaucoup de monde mais il est vrai que je suis une personne assez solitaire donc cette notion de «monde» est sans doute relative). Des amis avaient amené des amis qui avaient amené des amis, qui avaient amené des collègues, etc.… Mes proches étaient là aussi. Je me suis sentie vraiment soutenue, et cela m’a fait chaud au cœur car pour ceux qui me suivent, vous vous souvenez que lorsque je me suis lancée dans cette aventure ce n’était pas vraiment ça (voir mon post sur l’auteur et les siens de mai 2016).

Lire la suite

Dernière ligne droite

Bon, me voici dans la dernière ligne droite !

Pour moi, cette semaine est LA semaine.

  • Mercredi, parution de mon premier roman.
  • Jeudi, rencontre avec mes premiers lecteurs à la librairie Le Divan.

C’est un grand honneur pour moi de pouvoir promouvoir mon livre dans cette librairie qui est l’une des plus belles et des plus prestigieuses de Paris. Comme vous pouvez vous en douter, je suis assez fiévreuse en songeant à la venue de ces évènements. Ce sont pourtant des aventures minuscules, voire inexistantes, à une autre échelle que la mienne mais c’est le début d’un rêve qui se réalise donc ce sont des moments très importants pour moi.

Lire la suite