Je fais de mon mieux…

3 photos prises lors de dédicaces avec les équipes de France Loisirs

Je fais de mon mieux… mais je n’arrive pas à tout faire. En ce moment je vis ce que vivent beaucoup de gens. Je voudrais que les journées fassent 48 heures pour pouvoir tout caser mais comme ça n’est pas possible, je me couche le soir (et pourtant assez tard) avec une liste de choses que je n’ai pu faire. Ces choses je les reporte au lendemain (je me lève toujours très tôt) et elles viennent s’ajouter aux tâches déjà prévues… bref, vous voyez le tableau. Les listes s’allongent et les journées paraissent de plus en plus courtes. Et parfois la fatigue s’accumule un peu ce qui fait que ma tête se transforme en passoire. Par exemple j’avais oublié mon ordinateur (avec mon 3e roman dedans) à Clermont-Ferrand ! En ce moment je vais aux quatre coins de la France, à la rencontre de mes lecteurs. Je les trouve formidables. Ils ont toujours quelque chose d’intéressant à raconter, ils sont souriants, timides parfois, souvent curieux… Ce sont des moments vraiment chouettes. À Dijon, Jacques et Louisiane avaient tous les deux (chacun de leur côté) fait de nombreux kilomètres pour me venir me voir. Ça m’a touchée.

L’écriture de mon troisième roman avance bien. J’aurai l’occasion de vous en reparler. Personne n’a oublié (mon 1er roman) sort en poche le 13 juin. Je vais très bientôt vous faire découvrir la couverture. Si des blogueurs littéraires lisent ce post et souhaitent recevoir ce roman en SP pour une chronique, n’hésitez pas à m’envoyer un message.

La parution de Colère assassine est prévue pour le mois de septembre (ce roman est actuellement en avant-première chez France Loisirs).

Je n’ai pas eu le temps d’écrire un seul article pour mon blog de tout le mois de mars. Dans ma liste de choses à faire, j’ai aussi prévu la refonte totale du blog et sans doute la création d’un site internet. Mon blog a vieilli. Je trouve qu’il est tout moche maintenant. Il faut que je lui donne un petit coup de jeune. À moi aussi d’ailleurs, un petit coup de jeune ne me ferait pas de mal. J’ai fêté mes 50 ans dernièrement. Au secours, ça passe trop vite !

Je vous présente mon deuxième roman

Tadaaaa !

Il paraît en avant-première fin décembre chez France Loisirs !

Je suis vraiment très heureuse de cette nouvelle collaboration avec le club. Je garde de très bons souvenirs de mes dédicaces en boutique. Voici donc la couverture qu’ils m’ont concoctée. N’est-elle pas alléchante ?

Et spécialement pour vous, abonnés de mon blog, voici la quatrième de couverture (je n’ai pas encore communiqué sur le sujet de mon roman ailleurs).

Sur le point de quitter sa salle de sport, tard le soir, Léa, parisienne de 33 ans, entend l’appel au secours d’une femme, enfermée dans les toilettes du sous-sol. Léa cherche une solution, mais la prisonnière s’impatiente, jusqu’à en devenir odieuse. Et s’il y a bien une chose que cette jeune graphiste ne supporte pas, ce sont les incivilités du quotidien. Sous le coup de la colère, Léa part sans se retourner. Le lendemain, la femme est retrouvée morte…

Léa se retrouve au cœur d’une machination diabolique mais c’est sans compter sur Rodolphe, policier chargé de l’enquête, qui, entre un petit garçon mutique et une ex-conquête rancunière, a fort à faire dans sa vie privée.

Voilà. Colère assassine paraîtra ensuite au mois de juin en librairie aux éditions De Borée (avec une autre couverture puisque celle-ci est celle réalisée spécialement pour les lecteurs France Loisirs).

Une nouvelle aventure commence… je suis aux anges.

 

L’aventure continue !

Le contrat d’édition pour mon deuxième roman est signé ! Il paraîtra mi 2019 aux éditions De Borée. J’ai aussi signé un contrat pour mon premier roman « Personne n’a oublié », qui va sortir en poche (chez le même éditeur et à la même période).

Mes romans ne vont pas paraître tout de suite, alors j’aurai bien le temps de vous en reparler. Pour l’instant, j’ai juste envie de vous confier que je suis très contente que mon aventure se poursuive. J’ai bien cru à un moment donné que malgré toutes les histoires que j’ai encore à écrire et toute mon inspiration qui déborde, j’allais rester l’auteur d’un seul et unique roman. Les difficultés et les désillusions se sont multipliées. Ces deux contrats viennent donc récompenser un travail acharné. Lire la suite

La semaine dernière, j’ai participé au 3e Mazarine Book Day…

Pour ceux qui ne le savent pas, le Mazarine Book Day, est un évènement organisé par les Éditions Mazarine afin que des auteurs puissent rencontrer des éditeurs. J’y suis allée pour présenter mon troisième roman (qui est une comédie !) J’entends déjà ceux qui me suivent de près « Comment ça le troisième ? », « Mais où est passé le deuxième ? » Patience, vous le saurez bientôt.

Lors du Magazine Book Day, chaque auteur doit présenter son roman devant un jury composé de trois personnes (éditeur, blogueur littéraire et libraire). L’auteur a cinq minutes pour convaincre. Il doit aussi remettre dix pages de son manuscrit (pas nécessairement les dix premières pages mais celles dont il pense qu’elles reflètent le mieux son style).

Lire la suite

Des nouvelles de Madame La Boulangère

Voici une nouvelle qui ne va pas réjouir ceux qui aiment la production de notre petite boulangère : la livraison du nouveau pain prévue au printemps prochain n’aura sans doute pas lieu.

(Je conçois que ce message puisse paraître sibyllin à ceux qui ne sont pas abonnés à mon blog. Pour une session de rattrapage, le dernier article relatif aux aventures de Madame La Boulangère est ici. D’une manière générale, vous pouvez retrouver tous les articles relatifs à « Mon odyssée » dans la catégorie du même nom).

Cette parenthèse étant fermée, retournons à nos miches (de pain, hein !) Voilà plus de quatre mois que notre boulangère n’a pas été livrée en farine. Les clients continuent pourtant de se présenter à la porte de son petit commerce, mais la porte est close, puisque sans farine, Madame La Boulangère ne peut fabriquer son pain. Éconduire des clients, c’est vraiment frustrant, surtout quand on a travaillé comme elle l’a fait.

Lire la suite

Mon roman débarque chez France Loisirs !

Personne n’a oublié intègre le catalogue de France Loisirs !

Intégrer ce club, c’est une très bonne nouvelle. Cela veut dire des milliers de lecteurs en plus ! Et surtout ça remonte un peu le moral parce que la boulangère est toujours sans farine (voir mon article). Oui je sais, c’est franchement lamentable ! Mon chemin est donc pavé de difficultés supplémentaires mais ça ne me décourage pas pour autant. L’atteinte de mon objectif n’en sera que plus délectable.

On ne gagne pas une course sans tomber

Souvent, il arrive dans la vie que les choses ne se passent pas toujours comme on les avait imaginées. Ceux qui me suivent de près connaissent le challenge que je me suis donné en 2015 : me consacrer entièrement à l’écriture et essayer d’en vivre (ceux qui le souhaitent peuvent retrouver tous mes articles sur ce sujet dans la rubrique Mon odyssée). Je me suis lancée dans cette odyssée en croyant être pleinement consciente de la difficulté énorme que cela représentait. En réalité j’étais loin du compte. Je suis vraiment une femme naïve. Dans mon petit esprit de moineau, j’avais imaginé que les deux plus grosses difficultés résultaient dans le fait de trouver un éditeur (les statistiques varient entre 1 à 3 % de chances d’y parvenir), et ensuite de se démarquer des milliers d’auteurs dont les livres sont noyés dans les librairies et surfaces spécialisées. Je planais à quinze mille !

Lire la suite

Comme une boulangère sans farine…

Imaginez :

Madame La Boulangère est une grosse bosseuse. Tous les jours, elle retrousse ses manches. Tous les jours, elle travaille et compte davantage sur elle-même que sur les autres. Tous les matins, y compris les week-ends, elle se lève tôt pour fabriquer son pain et le vendre dans sa boulangerie mais aussi sur les marchés, dans les magasins spécialisés, dans les grandes surfaces et même sur les réseaux sociaux… Tous les jours, notre petite boulangère ne ménage pas sa peine. Pour se faire connaître, elle court par monts et par vaux, traverse la France en tous sens pour vendre ses miches dans les foires (miches de pain, hein !) Elle ne compte pas les kilomètres. Ni les frais. À force de remuer ciel et terre, ça marche. Oh bien sûr, les miches ne partent pas par milliers mais tout de même… petit à petit, et parce qu’on lui trouve peut-être quelque goût à cette miche, on parle de son pain à droite et à gauche. Et ceci entraînant cela, eh bien son pain doucement se vend. Jusqu’au moment où, une première fois, le meunier, surpris, se retrouve à cours de farine et ne peut la livrer. Ce n’est pas de sa faute. Lui aussi travaille dur. Il a une grosse minoterie. Il fournit des dizaines et des dizaines de boulangeries et certaines beaucoup plus grosses que celle de notre petite boulangère, alors vous pensez…

Lire la suite

Mon deuxième roman va être publié !

Ces roses sont pour vous !

Je viens d’apprendre une très bonne nouvelle : mon deuxième roman va être publié ! Youpiiiiiii !

C’est en partie grâce à vous ! Quelle chance aurai-je eue d’être publiée à nouveau si vous n’aviez pas été nombreux à acheter mon premier roman ? Serais-je parvenue à l’écrire sans vos mots d’encouragement, sans vos messages enchantés qui me parlaient de « Personne n’a oublié » ? Alors merci, merci à vous tous ! Vous m’avez prodigué force et persévérance.

Je suis super contente ! Après Colette, j’ai hâte de vous faire découvrir Léa (même si j’angoisse à l’idée de vous décevoir). Bon, il va falloir patienter encore car mon éditeur a dit « Pas avant mars 2018 ». Ce qui veut dire que ça peut être mars… ou avril… ou juin…

L’aventure continue !

Mon deuxième roman roule vers son destin

Ça y est !  J’ai envoyé mon deuxième roman à mon éditeur !

Je peux vous dire que ça n’a pas été simple. Contrairement à ce que je croyais (qu’écrire un deuxième roman coulerait de source puisque j’avais déjà été capable d’en écrire un), eh bien cela a été le contraire. L’accouchement a été beaucoup plus douloureux !

En premier lieu, il a fallu trouver le sujet. Je ne souffre pas de leucosélophobie (syndrome de la page blanche), bien au contraire. J’ai le problème inverse. J’ai des dizaines et des dizaines d’histoires qui se bousculent dans ma tête. Savoir laquelle choisir a été bien difficile. J’ai plein d’idées certes, mais sont-elles toutes bonnes ? (je préfère à « Ne sont-elles pas toutes nulles ? »)

Une forte angoisse est venue se rajouter. L’angoisse de décevoir mes lecteurs. Les critiques de « Personne n’a oublié » ont été bonnes. J’ai également reçu de nombreux messages. Des messages d’encouragements, de remerciements… Tout cela m’a énormément touchée (cela fait vraiment plaisir de recevoir les mots des lecteurs) mais paradoxalement cela m’a mis la pression. Je n’arrêtais pas de me demander si tel ou tel sujet n’allait pas décevoir ceux qui attendaient mon deuxième roman. Je n’arrêtais pas de me demander si j’allais être à la hauteur. Bref, j’étais dans le doute et les affres de la création (j’y suis toujours et je me demande si ce roman va plaire).

Lire la suite

Un bon départ dans la vie

Je suis une auteure comblée. Les critiques se multiplient et pour l’instant pas une seule critique négative ! Une fée a dû se pencher sur mon roman.

De belles critiques, une première rupture de stock, je crois que mon « petit » est bien armé pour faire son chemin. Il faut maintenant qu’il vive sa vie sans moi, même si je vais encore l’accompagner dans quelques occasions particulières en salon ou en libraire. Je vous invite d’ailleurs à voir ma nouvelle page.

Voir la page Me rencontrer

Cette première expérience de publication est pour moi très enrichissante. Cela sera d’ailleurs prochainement l’occasion d’un article sur mon blog.

Je suis très reconnaissante à tous mes lecteurs et à tous les blogueurs qui ont écrit tous ces magnifiques articles. Ces dernières semaines vous avez constellé mon ciel de milliers d’étoiles. Merci pour tous vos gentils messages sur les réseaux sociaux. Et puis heureusement que vous êtes là, car jusqu’à maintenant la presse est muette (mais comme je suis toujours très optimiste, je ne désespère pas).

Ci-dessous des liens vers les dernières critiques :

La critique de Autant en emporte les livres

La critique de Lily’s library

La critique de Cocounette croque les livres

La critique de Culture vs News

Dernière ligne droite

Bon, me voici dans la dernière ligne droite !

Pour moi, cette semaine est LA semaine.

  • Mercredi, parution de mon premier roman.
  • Jeudi, rencontre avec mes premiers lecteurs à la librairie Le Divan.

C’est un grand honneur pour moi de pouvoir promouvoir mon livre dans cette librairie qui est l’une des plus belles et des plus prestigieuses de Paris. Comme vous pouvez vous en douter, je suis assez fiévreuse en songeant à la venue de ces évènements. Ce sont pourtant des aventures minuscules, voire inexistantes, à une autre échelle que la mienne mais c’est le début d’un rêve qui se réalise donc ce sont des moments très importants pour moi.

Lire la suite

Ça y est !

Enfin mon livre va voir le jour ! Je suis très fébrile.

Vous pourrez le découvrir dès le 1er février.

Voici la 4ème de couverture :

Sam, huit ans, tombe du haut d’une grange et meurt le crâne fracassé. Pour Colette, sa mère, impossible de croire à un accident. Elle soupçonne François, son mari, un homme violent et secret, de ne pas être étranger au drame. Dix ans auparavant, Colette, enceinte d’un autre homme, a été contrainte de l’épouser. Dès lors, son mari a imposé la terreur et la tyrannie au sein de leur foyer.

Bravant la violence de cet homme, Colette s’engage dans une dangereuse quête de vérité. Quel rôle a-t-il joué dans la mort de Sam ? Et quel est ce trouble passé que François semble vouloir cacher à tout prix ? Au cœur de ce petit village du Morvan, les esprits s’échauffent et les tensions remontant à la guerre atteignent leur paroxysme. Le village bruisse de rumeurs et de douloureux secrets ne tardent pas à resurgir…

Quand la mort d’un enfant fait resurgir les secrets d’un village…

 

La petite épreuve des épreuves corrigées

Enfin je vais bientôt atteindre la première marche de mon odyssée !

Mon premier roman va voir le jour (le 1er février) et l’une des dernières étapes pour l’auteur c’est de relire les épreuves corrigées. C’est ce que j’ai fait mardi et mercredi dernier. Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, ce qu’on appelle « épreuves corrigées » c’est le texte final dans son intégralité, mis en page, et corrigé par un correcteur (ou une correctrice) professionnel. L’auteur doit vérifier en dernier lieu qu’il ne reste plus aucune coquille.

Eh bien je peux vous dire que ça n’est pas une mince affaire. Passé le moment de bonheur et d’émotion de voir son texte habillé comme un sou neuf prêt à effectuer sa grande mue vers le livre, il faut remettre vite fait bien fait ses yeux en face des trous. J’avais 48 heures pour tout relire. Mon livre va faire 268 pages.

Lire la suite

Bonne année 2017 !

En ce 1er janvier 2017, je souhaite à tous une très belle année. J’espère pour vous une bonne santé (car c’est le plus important, n’est-ce pas ?) et des bonheurs petits et grands tout au long de l’année.

De mon côté, l’année commence de bon pied et de bonne humeur (comme d’habitude en fait !) Bon, il va falloir que je me mette aux infusions pendant quelque temps pour éliminer les kilos accumulés pendant ces fêtes.
Cette année devrait être importante pour moi. Si tout va bien, dans un mois jour pour jour, mon premier roman sera publié. Je dis « si tout va bien » car cela fait un moment que je n’ai pas eu de nouvelles de mon éditeur. Il se peut que nous soyons en retard. Je tiens aussi à vous dire que je ne sais pas si je vais pouvoir continuer à écrire une petite histoire par mois. Cela me demande beaucoup de travail, or mon second roman n’avance pas aussi vite que je le souhaiterais en partie à cause de cela. Bien sûr, je vous tiendrai informés.

Je profite de ce premier post de l’année pour souhaiter la bienvenue à tous ceux qui se sont abonnés à ce blog dernièrement. Merci de me suivre.

À bientôt et encore une fois, bonne année !

Parution de mon premier roman

Champagne Explosion - Celebration New Year

Enfin ! Je connais la date de parution de mon roman : 1er février 2017 !

Cette date ne devrait plus changer. Et pour ceux qui ne me suivent pas de près (et donc qui n’ont pas toutes les infos), il paraîtra aux Éditions Terra Nova. Le titre : PERSONNE N’A OUBLIÉ.

Vous pourrez le trouver dans toutes les librairies – probablement sur commande puisque je ne suis pas (encore) connue -, dans les espaces culturels et sur des sites tels que Fnac, Amazon…

Des nouvelles de mon odyssée

librairie

Alors voilà, je pense pouvoir vous informer de deux choses qui a priori (je l’espère) ne devraient plus changer :

1/ Mon roman paraîtra en février (date exacte encore inconnue)

2/ Et son titre est… (attention roulement de tambours) : PERSONNE N’A OUBLIÉ

Ce n’est pas celui que j’avais choisi au départ mais j’en suis contente.

PERSONNE N’A OUBLIÉ est un titre qui a été décidé conjointement avec l’éditeur. Il colle bien à l’histoire et il « claque » plus que l’original.

Encore quelques mois avant de voir mon premier roman publié et il est sans doute inutile de vous préciser que j’ai très hâte. Davantage que le contrat que j’ai signé avec l’éditeur, davantage que le coup de fil qu’il m’a passé pour me dire que j’allais être publiée, lorsque je tiendrai mon livre entre les mains, j’aurai enfin vraiment le sentiment d’avoir réalisé un tout petit bout de mon rêve (et ça c’est déjà énorme).

Lire la suite

C’est le temps des vacances

beach-929257_1280

Alors voilà, le temps est venu pour moi de partir en vacances et de délaisser provisoirement mon blog. Il n’y aura aucun post au mois d’août. Cependant, je ne vous oublie pas et j’ai prévu dès la rentrée de commencer à mettre en ligne mes petites histoires (enfin !) Je suis actuellement en train d’écrire l’histoire de Marcel, la première nouvelle que j’aurai plaisir à partager avec vous.

Ce mois d’août va être studieux car je commence l’écriture de mon deuxième roman. Toutes les images sont dans ma tête, un peu comme un film. Il n’y a plus qu’à les transcrire à l’écrit (c’est justement la partie la plus difficile). Je pars avec mon ordinateur, mes livres et mes cahiers.

Je vous souhaite à tous de très belles vacances (pour certains elles sont déjà bien entamées et peut-être même déjà finies). Je vous souhaite de très bons moments. J’ai déjà hâte de vous retrouver en septembre pour partager avec vous mes textes, mes coups de coeur ou mes humeurs.

À très vite !

Quand vient le moment de se quitter

20160706_144945

La date de sortie de mon premier roman a changé. Désormais, il est prévu qu’il paraisse début 2017 (janvier ou février, je ne manquerai pas de vous tenir informés dès que j’en saurai plus). Mon éditeur m’avait demandé d’effectuer quelques modifications sur mon manuscrit (tapuscrit pour être plus exacte). C’est chose faite. Les corrections sont terminées. En réalité, j’aurai pu finir il y a déjà quelques semaines mais j’ai tardé, répugnant à « lâcher » mon roman. J’avais le sentiment désagréable de l’abandonner, doublé de l’insatisfaction de ne pas avoir réussi à atteindre la perfection vers laquelle je tendais. J’ai dû faire un travail sur moi-même pour parvenir à me dire que « mon bébé » devait maintenant vivre sa propre vie. Il sera adoré ou détesté, ignoré ou encensé… cela ne dépend plus de moi désormais.

L’histoire de mon petit deuxième tourne en boucle dans ma tête, ne demandant qu’à sortir depuis déjà un bon moment. Cela m’a aidé à dire au revoir à mon premier roman. Il faut bien laisser de la place au deuxième.

Les romans sont comme les enfants, je crois. Il y a un moment où il faut savoir les laisser s’envoler.

Ma première interview !

Photo du 50817129-06- à 14.06

Première interview réalisée par Maître Roger en personne. Pour ceux qui ne le connaissent pas (surtout pour vous Mesdames), Maître Roger c’est un peu le Charlie de la série Drôles de Dames. Aucune femme ne l’a jamais vu mais toutes en sont folles.

Voici l’article qui figure sur son blog, à savoir desinformations.com :

Lire la suite