Bonne année !

Il paraît qu’on peut souhaiter ses vœux jusqu’à la fin du mois de janvier. Heureusement parce que je suis très en retard sur le blog. Je vous souhaite à tous une très belle année 2019, qu’elle vous apporte la santé avant toute autre chose, mais aussi la joie et le bonheur.

J’ai de moins en moins de temps pour écrire des articles, c’est pourquoi, pour ceux qui le souhaitent, je vous invite à me suivre également sur les réseaux sociaux en particulier Facebook et Instagram où je suis davantage présente (liens sur la page d’accueil de mon site).

Cette année devrait être pour moi une année riche en déplacements. Je vais faire de nombreuses dédicaces. Chez France Loisirs le premier semestre puisque mon roman Colère assassine y est en exclusivité (je commence à avoir des retours de lecture, et pour l’instant, ils sont très positifs !), le second semestre, je dédicacerai dans les salons littéraires. Sans compter le voyage que je prévois le mois prochain avec ma fille cadette.

J’espère aussi terminer l’écriture de mon troisième thriller et trouver un éditeur pour ma comédie romantique.

Cette année sera aussi celle de mes 50 ans ! C’est terrible, le temps passe trop vite (ça y est, je parle comme une vieille). Dans ma tête j’ai toujours vingt ans. Enfin peut-être pas, mais disons trente… en revanche mon corps en a bien cinquante.

Bref, si rien ne vient gripper la machine, l’année 2019 s’annonce passionnante.

Merci à vous tous d’être abonnés à ce blog et de me suivre sur les réseaux. Prenez-bien soin de vous. Peut-être vais-je avoir la chance et le plaisir de rencontrer certains d’entre vous cette année !

Un bel été à tous !

Je n’ai pas été beaucoup présente ces derniers temps sur mon blog, ni sur les réseaux (à part peut-être Instagram qui est plus facile à alimenter). J’ai été très occupée. D’abord un énorme travail d’écriture dont j’aurai l’occasion de vous reparler à la rentrée, et il a fallu que je m’occupe de mes parents qui, hélas, ne rajeunissent pas. Je n’ai pas encore fini d’élever mes enfants, donc comme vous pouvez vous imaginer, cela fait beaucoup d’activités.

Je reviens de dix jours dans le Morvan (ceux qui me suivent de près savent que c’est pour moi un endroit très cher, et que c’est pour cette raison que mon premier roman s’y déroule). J’ai pu m’y reposer, lire, profiter de mes amis Morvandiaux et des paysages sublimes (un aperçu de ce que ça donne avec mes modestes photos en haut de l’article).

Je vais poursuivre l’été en Provence pour prendre soin des miens.

Je vous donne rendez-vous sur ce blog fin août pour vous faire partager tous mes projets et sans doute quelques bonnes nouvelles. Si vous le souhaitez, vous pouvez me rejoindre sur Facebook ou Instagram où je vais essayer d’être davantage présente ces trois prochaines semaines.

Je souhaite à tous un très beau mois d’août et des vacances formidables pour ceux qui en ont. Merci de me lire !

Un instant printanier

Hier, en marge d’un salon littéraire, j’ai retrouvé Patrick Poivre d’Arvor rencontré vingt ans plus tôt (si vous voulez savoir dans quelles circonstances, c’est ici). Sous un soleil timide, nous avons pu échanger autour de nos projets respectifs. Il est toujours cet homme tourné vers l’autre à l’écoute délicate. Ce moment passé en sa compagnie renforce encore le bon souvenir que je gardais de lui.

Il sera au Casino de Paris à partir du 17 avril prochain dans « Patrick et ses fantômes » . Un spectacle plein de fantaisie qui rassemble théâtre et musique classique avec un orchestre live de 25 musiciens !

Pour réserver : 08 926 98 926. Courez-y !

Bonne fête à tous les amoureux

Les origines de la Saint Valentin sont multiples. Chacun a sa version. Pour ma part, la version que je préfère est celle de Valentin de Terni.

En gros, voici l’histoire :

Aux débuts du christianisme, Claude II le gothique (qui déteste les chrétiens) apprend qu’un moine (Valentin de Terni) marie des couples chrétiens. Fort en colère, Claude fait arrêter Valentin et le met en prison. Sur place, Valentin rencontre la fille de son geôlier, Julia, qui est aveugle. Elle lui demande de lui décrire le monde et Valentin le fait si bien que Julia tombe amoureuse de lui. Elle le prend alors sous son aile, le chouchoute, lui apporte à manger. Et un jour, le miracle se produit, Julia retrouve la vue (des témoins affirment avoir vu une vive lumière par la fenêtre de la cellule).

Cet évènement parvient aux oreilles de Claude II le gothique. Cela arrange bien ses affaires depuis le temps qu’il cherchait une excuse pour se débarrasser de ce moine. Il ordonne son exécution. Le 14 février (l’année exacte n’est pas connue mais est située entre 269 et 280) Valentin est conduit sur la voie Flaminia. Là, il est d’abord roué de coups par une bande de légionnaires romains, puis, agonisant, il est traîné jusqu’à l’échafaud où il est décapité à la hache.

Voilà. Sur ce, je vous souhaite une très bonne Saint Valentin !

Bonne année !

Voici le traditionnel post de début d’année.

Je souhaite à tous une excellente année 2018. Je ne saurai pas être plus originale que tous les messages que vous avez déjà reçus sur le sujet. Je veux pour vous le meilleur (et de très belles lectures !) Merci d’être abonnés à ce blog. J’espère que les premières heures de l’année sont belles pour vous, malgré la pluie et la tempête. De mon côté j’entame l’année avec une oreille bouchée et 1,5 kg de graisse gagné pendant les fêtes. A priori rien d’irrémédiable donc.

À très bientôt sur le blog !