Le choix de Diane de Mireille Pluchard

Avec son dernier roman, Mireille Pluchard nous plonge au cœur du XVIIe siècle et nous conte le destin tragique de Diane de Joannis, celle que l’on surnommait « la belle provençale ».

Diane est née au pied des Alpilles sous les meilleurs auspices. En 1658 elle épouse en secondes noces le comte de Ganges contre l’avis de son grand-père (son protecteur). Oui mais voilà, Diane est séduite et amoureuse. Faire un mariage d’amour à une époque où l’usage est le mariage de raison est un choix audacieux. Ce sera le choix de Diane. Un choix qui va la ravir, au début seulement, car très vite, son époux va s’avérer être un homme absent et vénal qui va la laisser entre les mains de ses deux frères : un chevalier sournois et un abbé vicieux et corrompu.

Dès lors, Diane va vivre un enfer. Craignant pour sa vie et pour celles de ses enfants qu’elle n’aura de cesse de protéger, elle luttera jusqu’au bout pour essayer d’échapper à son tragique destin. L’histoire de Diane, c’est la destinée d’une femme dont la beauté lui aura permis de connaître le meilleur (les fastes de la cour du Roi Soleil) comme le pire (la jalousie d’un mari devenu dangereux). C’est aussi l’histoire d’une femme résolument moderne qui, jusqu’au bout, se sera battue pour sa liberté.

La plume alerte et aiguisée de l’auteur dessine avec talent les décors et les situations, rendant la lecture de ce roman historique très agréable. J’ai retrouvé au travers de sa narration le souffle et l’allant des héroïnes si attachantes de la regrettée Juliette Benzoni qui n’avait pas son pareil pour dresser des portraits de femmes combatives qui, si elles étaient imaginaires, évoluaient toutefois dans un contexte historique bien réel. Diane, elle, a vraiment existé, et c’est un bel hommage que lui rend Mireille Pluchard. Un hommage que l’on a bien du plaisir à lire.

Merci aux éditions Presses de la Cité pour cet envoi.

N'hésitez pas à donner votre avis sur ce texte !