De drôles de filles, coquines et décomplexées…

LES-COQUETTES_3302928201183220822

Elles sont trois. Elles sont gonflées. Elles sont belles. Elles sont pleines d’énergie : Les Coquettes.

Hier soir, la salle du Grand Point Virgule était enthousiaste. Et moi aussi. Voilà un spectacle plein d’humour duquel on ressort le sourire aux lèvres. Mêlant chansons et sketches, les Coquettes parlent de tout, et parfois très crûment, sans jamais tomber dans la vulgarité. Le public rigole. Même quand on lui parle de pédophilie ou d’excision. Les Coquettes se permettent tout. Leur langage est fleuri et, à attendre certains gloussements masculins dans la salle, très imagé. Pendant une heure quinze de spectacle, on oublie l’inconfort de la salle, les banquettes étroites et le peu de place pour les jambes. Leurs voix de sirènes subjuguent. Derrière leur talent fou se cachent certainement de très grandes bosseuses. Le show est millimétré. Chants en chœur et gestuelles chorégraphiées jusqu’au bout des doigts. À voir absolument.

En sortant de la salle, je me suis dit que dans certains pays, ce spectacle n’aurait pas pu exister. Les Coquettes sont des femmes libres, épanouies, féminines et féministes. J’ai pensé à ma chance de vivre ici. Pourvu que ça dure.

N'hésitez pas à donner votre avis sur ce texte !